Vous êtes ici : Activités - Production

Production de pommes de terre

Six étapes clés contribuent à la production de pommes de terre et à la création d'un produit de qualité.

Etape 1 - PREPARATION DE SOL

Avril - Affinage de sol à l'aide d'une herse rotative pour produire des pommes de terre régulières, de qualité et esthétiques.

Les labours sont effectués en hiver afin de reconstituer les réserves en eau présentes dans la terre. Le climat de cette saison permet d'améliorer la structure de sol.

 

Au printemps se déroule la préparation de sol. Cette étape fondamentale conditionne la qualité de présentation de la pomme de terre.

En effet, un sol bien émietté (sans mottes ni cailloux) :

- favorise le développement régulier des tubercules,

- évite les endommagements,

- contribue au bon développement des racines, améliore l'absorption de l'eau et des éléments nutritifs (azote, phosphore, potasse).

Etape 2 - PLANTATION

Avril - Plantation de plants certifiés à l'aide d'une planteuse à courroies.

Les parcelles étant hétérogènes, la plantation nécessite de sélectionner les variétés selon leurs caractéristiques (tardive, précoce, résistante aux chocs, résistante aux maladies, etc) et les propriétés agronomiques du sol.

 

La plantation correspond au moment où les plants de pommes de terre sont mis en terre. Nous utilisons uniquement des plants certifiés (variété garantie et semence saine).

 

Trois semaines après la plantation, les tubercules sont recouverts de terre pour les protéger de la lumière, c'est le buttage

Etape 3 - SUIVI DES CULTURES

Avril à septembre - Suivi des cultures par un technicien pour réaliser la fertilisation, apporter des conseils maladies et indiquer le moment du défanage et de la récolte.

Pendant cette phase charnière entre la plantation et l'arrachage, un technicien agricole veille au bon développement de la plante. Il apporte des conseils pour obtenir des produits d'une qualité irréprochable et conformes au cahier des charges des clients.

Il a donc pour missions :

- le contrôle des apports nutritifs selon les besoins de la pomme de terre, grâce à une analyse de sol réalisée par un laboratoire agréé. Il s'agit de la fertilisation,

- l'apport en conseils maladies dont l'objectif est de raisonner chaque intervention phytosanitaire à la parcelle,

- la désignation du moment du défanage. Ce dernier a pour but de stopper le grossissement des tubercules à un stade optimum selon leur destination culinaire. La teneur en matière sèche et le calibrage permettent de définir la date du défanage. Ces analyses sont réalisées à partir de prélèvements de pommes de terre au champ.

Etape 4 - ARRACHAGE

Septembre à octobre - Récolte des pommes de terre à l'aide d'une arracheuse.

La récolte de pommes de terre se fait durant les mois de septembre et d'octobre à l'aide d'arracheuses perfectionnées. Deux étapes se succèdent, l'arrachage au champ, puis la réception des bennes sur le site où s'effectuent le triage, le calibrage et la mise en palox des pommes de terre.

Ce produit étant fragile, il est nécessaire :

- de limiter les endommagements grâce à des réglages minutieux, à un nettoyage régulier des machines, aux ralentisseurs de chutes, etc,

- d'éliminer le maximum de cailloux et de mottes grâce au personnel présent sur l'arracheuse et à la réception.

Etape 5 - CONTRÔLES

Septembre à mai - Contrôles sanitaires, culinaires et gustatifs des pommes de terre dans le Calvados (contrôles mensuels).

Plusieurs cahiers des charges lient les Etablissements DUCHEMIN à ses clients. Des contrôles sanitaires, culinaires et gustatifs sont réalisés sur chaque lot*, au moment de la récolte (agréage), puis tous les mois pour constater l'évolution du lot.

Un plan analytique est également établi pour garantir l'absence de résidus de pesticides et de métaux lourds. Ces analyses sont réalisées par un laboratoire accrédité COFRAC.

 

* A chaque parcelle correspond une variété : c'est le lot.

Etape 6 - STOCKAGE

Septembre à mai - Stockage des pommes de terre en palox dans des chambres froides entre 4,5 et 6°C, selon la segmentation culinaire.

La pomme de terre est conservée de septembre à mai dans des chambres froides, à l'abri de la lumière. La température varie de 4,5°C à 6°C en fonction de la segmentation culinaire des pommes de terre (vapeur, purée ou frite). Elle permet de conserver leurs qualités organoleptiques. Nous stockons chaque année 16 000 tonnes de pommes de terre.

 

Les traitements effectués après récolte pour inhiber la germination suivent des règles strictes et concernent seulement un quart de la production stockée.