Pomme de terre Charlotte, tout savoir sur cette variété

On compte actuellement environ 400 variétés de pommes de terre produites en France. À La ferme du Val d’Odon, on en cultive 34 au total. Les variétés de pommes de terre sont segmentées selon deux catégories : les chairs fermes et les chairs tendres.
Aujourd’hui, on s’intéresse à une variété dite à chair ferme : la pomme de terre Charlotte. Ainsi, comme toutes les variétés de cette segmentation culinaire, ses possibilités d’utilisation sont multiples. Elle se prépare à l’eau, en salade, en raclette, en gratin, rissolée ou mijotée. On vous dit tout sur ce tubercule et on vous livre tous nos conseils d’utilisation

Son histoire

Variété française née en Bretagne en 1981, la pomme de terre Charlotte fait partie des chairs fermes “historiques”. Elle a longtemps été la variété de pomme de terre à chair ferme la plus cultivée en France. Néanmoins, aujourd’hui, elle occupe la seconde place du classement.

Variété de pomme de terre à chair ferme

Appartenant à la famille des pommes de terre à chair ferme, la Charlotte suit les caractéristiques de cette segmentation. En effet, elle se remarque par sa ligne allongée et par sa forme oblongue légèrement « fourchue ». De taille moyenne, le calibre est compris entre 35 à 55mm, la Charlotte se situe plutôt dans l’intervalle inférieur. De chair jaune, elle se distingue par sa peau fine et ses yeux (de là où poussent les germes) et ses lenticelles (par là où elle respire) très marqués. 
Les pommes de terre à chair ferme se caractérisent également par une bonne tenue à la cuisson grâce à un taux de matière sèche peu élevé, ce qui permet d’éviter le délitement. De plus, leur texture est fine et délicate.

Si ces caractéristiques sont génétiques, elles nécessitent néanmoins un savoir-faire du producteur pour être maintenues du plant à l’assiette. En effet, certaines étapes sont cruciales et influent sur ces composantes, comme dans le champ au moment du défanage (arrêt volontaire de la végétation pour contrôler le calibre et la qualité des tubercules) ou pendant la période de stockage de la pomme de terre dans nos bâtiments frigorifiques. À noter, le processus de maturité de la pomme de terre Charlotte doit être stoppé au bon moment afin d’éviter qu’elle ne devienne farineuse. 
Autant de précautions qui permettent d’offrir une pomme de terre de qualité, en adéquation avec son utilisation. 

Disponibilité et conservation

Considérée comme une variété demi-précoce, il faut compter 90 jours entre la plantation et la récolte. Disponible toute l’année, on préfèrera la déguster en début de saison, de septembre à janvier.

Elle se conserve facilement et germe moins vite que d’autres variétés sur le marché. Chez vous, conservez-la dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière pour éviter qu’elle ne germe et ne verdisse. Le bas du réfrigérateur en fait un endroit adéquat.

Utilisation de la pomme de terre Charlotte

Elle est idéale pour de nombreuses préparations : à l’eau, en salade, en raclette, en gratin, rissolée ou encore mijotée. Néanmoins, cette variété excelle lors de certaines utilisations. Sa texture fine et ferme, voire très ferme lui permet de se tenir parfaitement à la cuisson. On la recommande alors pour la préparation de plats mijotés. Elle a la faculté d’absorber la sauce des plats mitonnés et capture ainsi toutes les saveurs. 

Elle est également idéale rissolée, elle reste tout juste dorée, impossible de brûler Charlotte !

À la Ferme du Val d’Odon, on la préfèrera plutôt cuisinée que nature. Retrouvez toutes nos pommes de terre et faites le plein d’idées recettes.